NOTRE

C’est l’histoire d’un hôtel du siècle passé qui se trame en ces lieux. Une demeure chaleureuse, apaisante surplombant le massif du Grand-Combin qui culmine à 4'314 m.

L'hôtel a été construit entre 1934 et 1938 par le grand-père de Corinne et l'arrière grand-père de Fanny, les actuelles maîtres de maison. Monsieur Lovey l’a construit de ses propres mains. Il s’est servi des pierres de granit se trouvant sur les contreforts du Catogne pour ériger les 5 étages du bâtiment ainsi que l’imposant mur soutenant la terrasse. L’hôtel est la réalisation d’un rêve. À près de 50 ans et après avoir œuvré comme concierge à dans un bel établissement de Nice ainsi qu’au Beau-Rivage Palace de Lausanne, Monsieur Lovey s’est inspiré de ces lieux pour la construction de son propre hôtel. Érigé sur le fort d’artillerie qui se trouve au-dessous, il est occupé par l’armée pendant la 2ème guerre mondiale. Pendant cette période Madame Lovey attendait une petite fille qui vit le jour dans la chambre numéro 6 avec l’aide d’officiers.

De la création de l’hôtel à nos jours, les fidèles clients y sont accueillis par 4 générations successives.

HISTOIRE

Splendide-dessin-celadon.png
 
IMG-20200125-WA0010.jpg

L’hôtel dispose de 25 chambres dont 6 chambres familiales (chambre parentale avec chambre communicante), une salle à manger pouvant accueillir plus de 100 personnes, un bar, un grand salon, une salle de jeux pour les enfants.

C’est en parcourant la maison qu’on sent vraiment son atmosphère. Pas de chichi ni de fanfreluches, le décor est simple et laisse toute la place à l’architecture qui donne des volumes impressionnants aux pièces. C’est que l’aïeul a vu grand et opté pour les hauteurs de plafond réservées aux palaces du 20ème siècle. Les souvenirs du passé se conjuguent en outre dans les vitraux jaunes et verts qui encadrent les fenêtres de la salle à manger, le plancher qui craque et quelques meubles anciens, témoins fidèles de l’histoire et de ces hommes doués de leurs mains. Dans les chambres, la plus belle des décorations se dessine dans le cadre des fenêtres : c’est la vue sur le Val Ferret, le Gd-Combin, le Petit Clocher du Portalet...

L'ARCHITECTURE

DE L'HÔTEL

 

Le Splendide est un hôtel familial, il est passé de père en fille puis de mère en fille. Chaque génération a apporté son lot de changements pour que l'hôtel évolue avec son temps.

En 1961 : Monsieur Eugène Lonfat et son épouse Marianne Lonfat (fille de Mme et M. Lovey) installe le chauffage central.

Entre 1970 et 1972 : tapisserie, ravalement façade.

En 1982 : chape en dur dans les étages.

En 1987 : nouveau ravalement de la façade

En 1994 : installation de l’ascenseur.

La maison est devenue l’hôtel de vacances par excellence. Avec ses grandes chambres communicantes, sa garderie pour les enfants, il fait la joie des familles.

Ces dernières années d’importants travaux ont été effectués : (façades, toiture, vitres, chauffage, décoration des chambres et salles de bain…). L’hôtel continue d’être rénové au rythme des finances tout en gardant le cachet de l’ancien.

Beaucoup de projets de rénovation et d'amélioration grandissent dans la tête de Fanny et verront le jour, on l'espère, bientôt. 

TRANSFORMATIONS